Le parc des doublorigènes

Jardin d’Arts et de Loisirs Nonchalants

 

ouverture au public

DU  30 MAI AU 1ER SEPTEMBRE

Pour les groupes en semaine dès le 6 mai

rendez vous aux jardins

Week end 8 & 9 Juin
10h30 – 19h | Visite libre

Les Doublorigènes

A la lisière de la forêt de la Doube, le Parc abrite les Doublorigènes. Etres imaginaires et premiers habitants de la Sylve. S’ils ont aujourd’hui disparu, ces sympathiques proto-humains sont les esprits bienveillants qui gardent le lieu (…)

Nos Activités

A la lisière de la forêt de la Doube, le Parc abrite les Doublorigènes. Etres imaginaires et premiers habitants de la Sylve. S’ils ont aujourd’hui disparu, ces sympathiques proto-humains sont les esprits bienveillants qui gardent le lieu (…)

L'Agenda

A la lisière de la forêt de la Doube, le Parc abrite les Doublorigènes. Etres imaginaires et premiers habitants de la Sylve. S’ils ont aujourd’hui disparu, ces sympathiques proto-humains sont les esprits bienveillants qui gardent le lieu (…)

Mythologie :

Premiers habitants de la Double, les Doublorigènes sont une des souches les plus méconnues de l’espèce humaine.

À cette époque, les Doublorigènes, parfaitement hermaphrodites, se reproduisaient en s’autofécondant, en introduisant leur partie femelle convexe dans leur partie mâle concave.

Une fois les ovules fécondées, la partie femelle quittait la partie mâle et c’est dans cet oviducte naturel que se développaient quatre à six œufs. Ils étaient ensuite pondus et enfouis dans des piles à compost qui assuraient la chaleur de l’incubation. 

Grâce à ce mode de reproduction très favorable et sans prédateur naturel